Alexandra André

Alexandra André

Directrice de la communication – Serena Capital

1/ Présentez-nous Serena Capital :

Serena Capital est un fond d’investissement fondé en 2008 par 3 entrepreneurs, Marc Fournier, Philippe Hayat et Xavier Lorphelin. Ils ont créé le fond qu’ils auraient rêvé solliciter lorsqu’ils étaient eux-mêmes entrepreneurs : un fond qui n’apporte pas qu’un soutien financier mais aussi un accompagnement quotidien pour aider les startups à surmonter les nombreux défis qu’elles rencontrent. Aujourd’hui, Serena Capital c’est plus de 350 millions d’€ sous gestion, et depuis 2017 le premier fond européen à avoir créé un fonds dédié aux start-ups de l’IA et de la Data : Serena Data Ventures.

 

2/ Qu’est ce qui fait la particularité de Serena Capital par rapport aux autres fonds d’investissement ?

Inspiré du modèle américain, Serena Capital est le tout premier fond français à s’être doté d’une Operating Team. 4 anciens entrepreneurs sont à disposition de nos participations pour les épauler en apportant leurs expertises sur des problématiques diverses, telles que le business développement, la finance, la communication/ marketing et les ressources humaines.
On ne se contente pas simplement d’investir dans des startups, on travaille avec elles au quotidien pour les aider à atteindre voire dépasser leurs objectifs.

 

3/ Serena capital à l’international, c’est pour bientôt ?

Nous avons déjà créé un Hub à New York et Singapour pour apporter la même expertise et qualité d’accompagnement à nos startups qui veulent conquérir le marché Américain et asiatique. Nous sommes en train de faire la même chose à San Francisco. L’objectif à moyen terme est d’aider nos startups à se lancer et réussir à l’international.

 

4/ Vous accompagnez les entrepreneurs sur les RH, la finance et la communication…. en quoi la communication est un vrai levier de business ? :

Une bonne communication est un outil puissant pour une startup. Elle permet de s’ancrer comme acteur de référence dans son domaine auprès de l’écosystème, d’acquérir une forte notoriété sur son marché et donc de générer de réelles opportunités commerciales. Dernier exemple en date : une de nos nouvelles participations, Elium, a généré plus d’une vingtaine de leads entrants et qualifiés rien qu’avec l’annonce de sa levée de fonds !

 

5/ Vous avez choisi d’être membre du jury de la catégorie « Campagne de notoriété, visibilité », pourquoi ? ?

J’ai choisi cette catégorie car comme nous l’avons évoqué, une bonne communication permet de se positionner comme leader et référent sur son marché. C’est ce que je m’applique à faire avec les startups que l’on accompagne : nous travaillons ensemble pour leur forger une véritable légitimité et préempter leur marché non seulement d’un point de vue business, mais légitimité et notoriété.