Pierre Queinnec

Pierre Queinnec

CEO – JENJI

1/ Présentez votre start-up :

Jenji est une plateforme mobile et cloud de gestion des dépenses professionnelles. Notre approche globale et intégrée permet aux entreprises de décrire et d’automatiser l’ensemble de leurs règles de politique de dépenses et leur workflow de contrôle. La solution peut-être ensuite déployée facilement et rapidement sur une flotte de collaborateurs, via des applications mobiles natives disponibles sur iOS et Android. Les dépenses des collaborateurs sont ensuite numérisées en temps réel, pour être exploitées et intégrées aux systèmes comptable et paie des entreprises.

Jenji est l’unique solution « realtime » et « data-driven » du marché. Commençons par l’aspect temps réel. Les collaborateurs utilisateurs de Jenji déclarent leurs dépenses au fil de l’eau, au moment de l’engagement de la dépense généralement, pour économiser le maximum de temps sur la saisie, et avoir le contexte métier de la dépense bien en tête. Cela évite donc d’attendre artificiellement la fin du mois pour déclarer ses dépenses, retrouver les justificatifs papier, les saisir, etc. D’une simple photo du justificatif, Jenji extrait les données tels que le vendeur, le total TTC, le HT, la catégorie, la devise, le pays, le type de moyen de paiement et permet donc à un collaborateur de pouvoir sur son mobile, déclarer une dépense en moins de 15 secondes montre en main.

Jenji est aussi l’unique solution à proposer une auto-extraction de qualité des données des factures numériques, qui prennent une place de plus en plus importante dans le flux de dépenses, et qui souvent étaient soit imprimées, soit intégrées en temps que simples pièces. Jenji reconnaît les formats des factures les plus courantes : SNCF, Thalys, Eurostar, Trainline, VTC (Uber dans les 25 pays d’Europe, Chauffeur Privé, etc), opérateurs telco pour les factures soit téléphone, soit Internet (en France, Orange, Sosh, SFR, Bouygues et Free), SaaS classiques (LinkedIn, etc) et bien d’autres. La dépense est donc réduite dans ce cas à quelques secondes, le temps de glisser/déposer la facture sur l’application web, ou de faire Partager avec Jenji sur iOS et Android.

Mais ce simple geste n’est que la partie émergée de l’iceberg. Pour être en mesure d’automatiser intégralement le processus de gestion des dépenses, il faut intégrer et prendre en compte les nombreuses fonctionnalités d’entreprise, notamment :
– gestion des plafonds de dépenses par budget (journalier, mensuel, annuel)
– gestion des plafonds de dépenses par zones géographiques et par groupes de collaborateurs
– gestion des ordres de missions
– gestion des avances de frais
– gestion des axes comptables analytiques multiples
– workflows d’approbation et de contrôle dynamique
– imputation analytique fractionnée
– champs personnalisés
– intégration CRM, ERP et solution RH
– et bien d’autres encore !

 

2/ Racontez-nous la genèse de votre collaboration avec LaBigAddress :

Nous avons rencontré LaBigAddress lors de la première édition du challenge Com’Une Startup, organisée au Village by CA Paris. Nous avons eu l’honneur d’être vainqueurs en catégorie ROI sur Campagne de Recrutement, catégorie jugée par Facebook France et LaBigAddress. Nous avons pu échanger avec toute l’équipe et tisser des liens.

 

3/ Comment LaBigAddress vous a accompagné dans votre communication ? Par quelles actions concrètes menées ?

LaBigAddress nous a permis entre autres de bénéficier de conseils pointus sur le sujet Facebook Ads, leur optimisation et les best practices. Nous avons aussi pu travailler avec Olivier Grange sur un état des lieux de notre communication, et les pistes concrètes d’améliorations à court et moyen terme. Cette approche big picture mais néanmoins directement actionnable est très appréciable.

 

4/ Cette collaboration vous a-t-elle permis d’accélérer votre communication ? Quels sont les retours et résultats chiffrés aujourd’hui ?

Nous avons commencé récemment (cet été) à collaborer plus en détails, juste avant l’annonce de notre levée de fonds. Mais nous avons hâte d’entamer les chantiers prioritaires que nous avons évalués ensemble.

 

5/ Quels sont les intérêts que vous avez dégagés à la suite de votre participation au prix Com’ Une Start-up et des dotations remportées ?

De la visibilité bien sûr, mais je crois que je retiendrai surtout la possibilité de pouvoir rencontrer des personnes « smart » chez LaBigAddress qui permettent de faire évoluer notre communication, dans un moment où nous sommes en très forte croissance et avons donc parfois trop peu de temps pour réfléchir de façon calme.

 

6/ Recommanderiez-vous à d’autres start-up d’y participer ? Pourquoi ?

Clairement. Pour de nombreuses raisons : visibilité bien sûr, mais aussi networking, et la possibilité de remporter des BigTips LaBigAddress et de challenger avec eux le positionnement communication/marketing de votre startup.

 

7/ Étant membre du jury dans la catégorie ROI sur campagne de recrutement pour l’édition 2017, quels sont selon vous les critères importants à prendre en compte dans la sélection du prochain lauréat ?

Il y a évidemment un mythe fort autour du growth hacking, mais en réalité peu de vrais practiciens. À notre sens, l’un des critères les plus importants est de ne pas laisser d’opinions brouiller l’analyse froide des données. Notre axe de lecture sera donc sur la collecte, l’analyse des data ainsi que le cadre mis en place pour des expérimentations répétables.