Jean-Philippe Le Boeuf

Jean-Philippe Le Boeuf

Architecte associé – Calq

1/ Présentez-nous CALQ :

Créée en 1990 par les architectes Jean-Philippe Le Bœuf et Emmanuel Quin, CALQ est une agence d’architecture qui regroupe aujourd’hui quatre-vingts collaborateurs à Paris et se positionne comme la 26ème agence d’architecture française.
Depuis sa création, l’agence conçoit et met en œuvre différents types d’opérations, neuves ou de restructuration, dans le domaine tertiaire, des logements et équipements, l’hôtellerie et des ouvrages dédiés aux commerces. L’activité de CALQ s’articule autour de trois métiers complémentaires : la conception, la direction de travaux et le conseil.

CALQ travaille régulièrement en collaboration avec des confrères Architectes de la scène française et internationale (RDAI Architecture, ECDM, Studio Odile Decq, David Chipperfield, RCR Arcquitectes, …) pour la réalisation de projets exigeants nécessitants des compétences de haut niveau en matière de management de projet et de maitrise d’œuvre d’exécution.

 

2/ Pourquoi un Prix Spécial CALQ sur Le Bureau de demain, et votre mobilisation pour le Prix Com’Une Start-Up ?

Actuellement, les espaces d’habitat et de travail connaissent une profonde mutation. Notre architecture doit non seulement accompagner ces changements, mais également les anticiper. Notre participation récente à des grands concours parisiens d’architecture tels que « Réinventer Paris » nous a naturellement conduit à travailler en collaboration avec des start-up françaises sur des sujets très diversifiés : le financement des projet, les nouveaux usages, des techniques innovantes, l’imagerie, l’agriculture urbaine, et l’environnement,… Nous avons également participé à la construction du Cargo, immeuble situé dans le XIXème arrondissement de Paris, qui héberge des jeunes entreprises innovantes travaillant à des contenus numériques et des industries créatives. Cela nous a sensibilisé à l’écosystème des start-up françaises. Aujourd’hui, nous souhaitons être pro-actif en allant chercher les nouvelles idées là où elles émergent, pour être au plus près des nouveaux usages. C’est pourquoi nous avons souhaité participé à cette deuxième édition du Prix Com’Une Start-Up #CUS2017 via le Prix spécial CALQ qui vise à récompenser l’innovation & les nouveaux espaces de travail.

 

3/ Comment votre société est-elle présente aujourd’hui dans l’écosystème des start-up français ?

Dans le cadre d’un concours de construction d’un programme mixte Bureaux/Logements/Commerces en structure en bois massif, nous collaborons en ce moment avec deux start-up qui proposent des solutions pour mieux vivre ensemble. Nous souhaitons accélérer notre mise en relation avec d’autres start-up innovantes.

 

4/ En quoi est-il intéressant pour un acteur comme vous, d’aller à la rencontre de nouvelles start-up comme celles qui peuvent concourir au prix Com’ Une start-up ?

Notre objectif est d’enrichir constamment notre architecture des espaces à Vivre et à Habiter avec de concepts pertinents au service des nouveaux usages et façons d’être dans la ville. En tant qu’acteur de la construction, nous avons le devoir de proposer des espaces qui facilitent les échanges, la flexibilité des usages, et la convivialité pour améliorer le bien-être des usagers. Nos clients sont également de plus en plus sensibles à ces problématiques. Se rapprocher de start-up proposant des solutions créatives en la matière est nécessairement bénéfique et vertueux pour notre travail de conception.

 

5/ Comment accompagnez-vous aujourd’hui les start-up de votre écosystème ?

Notre participation à la deuxième édition du Prix Com’Une Start-Up #CUS2017 via le Prix spécial CALQ qui vise à récompenser l’innovation & les nouveaux espaces de travail est notre première initiative personnelle dans cet accompagnement.

 

6/ Quels sont les prochains objectifs/ actions / services auprès des start-up et leur écosystème ?

Nous souhaitons témoigner notre soutien à la jeune création française, aux entrepreneurs qui s’investissent pour améliorer notre quotidien. En cela, nous espérons que la prime qui récompensera le lauréat de notre Prix Spécial contribuera à faciliter sa mise en lumière. Mais, au-delà, nous aimerions qu’un partenariat concret naisse de cette aventure et que la solution qui nous aura séduite puisse être intégrée à l’un de nos projets d’architecture à venir. C’est une démarche forte pour CALQ dans son acte de concevoir, qui doit ouvrir la voie à de nouvelles collaborations, aussi bien avec nous qu’avec nos clients et nos divers partenaires (architectes, designers, bureaux d’études, urbanistes, etc.).

 

7/ Comment des concours comme Com’ Une Start-up peuvent-ils vous aider à atteindre ces objectifs ?

Nous espérons que le concours Com’Une Start-up fasse venir à nous des sociétés innovantes proposant des vecteurs qui nous sont encore inconnus et qui pourraient faire évoluer notre pratique !